Un modèle de transformation

transformation
J'aime avoir des modèles de femmes remarquables pour me tirer vers le haut, me donner envie d'aller jusqu'au bout de ce que je crois. Je vous laisse découvrir cette autre femme que j'admire.

Maria Sibylla MERIA est pour moi un modèle de transformation. 

Elle est née en 1647 en Allemagne. A treize ans, elle apprend à peindre avec son beau-père. Elle peint déjà ses premières images d’insectes et de plantes d’après des modèles qu’elle capture dans la nature.

Très jeune, elle s’intéresse aux vers à soie Elle établit que, à partir des autres chenilles, se développe beaucoup de beaux papillons de nuit ou papillons de jour, comme à partir des vers à soie. Elle ouvre sa curiosité à toutes les chenilles qu’elle peut trouver pour observer leur transformation. Un autre modèle de transformation que nous propose la nature ! 

Elle se marie à 18 ans et a sa première fille à 20 ans. Elle étudie plus systématiquement les papillons et notamment leur cycle de vie, elle s’attache à décrire les chenilles comme les chrysalides et les adultes.

Maria observe le phénomène de métamorphose, illustre la chrysalide et s’intéresse aux plantes dont les chenilles se nourrissent. Elle illustre tous les stades de leur développement dans son livre de croquis. Petit à petit, elle prend les chenilles comme modèle de transformation. 

A cette époque les gens croyaient que les papillons sortaient comme par magie de la boue et des excréments. Mais Maria connaissait la vérité et personne ne la croyait.

A 52 ans, divorcée de son mari, elle décide de partir au Suriname étudiait les insectes dans leur milieu naturel. Elle gagne sa vie en réalisant des illustrations.

A son retour elle écrit un livre en latin, langue reconnue par les scientifiques, sur les insectes et leur métamorphose. Elle contredit donc ce que tout le monde pensait jusqu’à présent. Les papillons ne proviennent pas de la boue mais des chenilles.

Ce que j'aime chez Maria

C’est son opiniâtreté, sa ténacité, sa patience. Elle choisit sa vie en fonction de ce qui la passionne et utilise ses talents pour assumer ses choix. Ses travaux finissent par être reconnu par le monde scientifique ; elle a su s’adapter et trouver les ressources que son travail soit admis. Avec la vie, elle se métamorphose doucement comme ses chenilles en papillons qu’elle a étudié toute sa vie.

Et vous comment vous transformez-vous dans ce changement de vie ?

Dans cet article, je vous donne toutes les raisons de choisir un modèle ainsi qu’un exercice pour vous aider à choisir. 

Ici vous pouvez découvrir un autre modèle qui m’inspire : Wilma RUDOLPH.

Et j’aime particulièrement Georges SAND aussi. 

Vous êtes inspirée par Maria ou par un autre modèle, j’aurais plaisir à découvrir ce qui vous inspire. 

Je vous souhaite de pouvoir passer de la chenille actuelle au joli papillon coloré pour que vous puissiez témoigner encore et toujours que chaque transition de vie est une nouvelle métamorphose enrichissante pour soi et les autres. 

expatriation impatriation demenagement

Mots clés : #Femmes remarquables, #Indépendance, #métamorphose, #Modèles, #transformation, transition de vie

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Six jours pour reprendre ma respiration ! Car le changement est parfois difficile.

Sophie Nave
Sophie Nave

Bonjour, Je suis Sophie, thérapeute pour les femmes qui vivent des changements de vie, subis ou choisis. Thérapeute, hypnothérapeute et conseillère conjugale et familiale, je suis aussi maman de quatre enfants et comme toi, j’ai vécu plusieurs changements de vie.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *