Ruminer ! Quatre conseils pour arrêter

ruminer
Je rumine ! Je rumine encore ! Avec la situation que vous vivez vous ruminez sans cesse et cela vous empêche de passer à l'action

Ruminer fait partie aussi de stratégies émotionnelles. Tu peux les découvrir ici. Ruminer peut être bénéfique mais pas toujours. Je t’explique pourquoi.

Ruminuer

Les ruminations sont des pensées qui reviennent en boucle et qui génèrent des émotions négatives. Et j’ajouterai qu’elles ne nous permettent pas de passer à l’action non plus, une action qui changerai la situation. Nous nous enfermons dans une cage de pensées incessantes nous empêchant de chercher une solution. Peut-être que nous ne souhaitons pas que ce changement se fasse ou peut-être que je pense que je ne peux pas changer la situation. Reproches contre soi et reproches contre les autres apparaissent. Tu te dis que tu ne peux rien faire.

Je dirais que TOUT le monde à tendance à ruminer mais à des intensités différentes et plus ou moins longtemps. Peut-être as-tu remarqué que ces ruminations apparaissent lorsqu’une situation t’échappe ou qu’elle est difficile à vivre.

Lorsque ce que je vis est vraiment difficile pour moi et entraine des ruminations incessantes et de fortes intensités, comment faire ? Dans cet article, je souhaite te partager quelques astuces contre ces pensées intrusives mais avant…

Quelques explications

Pour que tu puisses comprendre ce qui se passe dans ton cerveau : Ce tourbillon de pensées qu’est la rumination est une contagion neuronale. Tu actives le réseau émotionnel de la peur ou de l’anxiété, qui active d’autres zones du cerveau qui vont elles-mêmes générer des pensées négatives au niveau du cortex. Bref, tout cela s’entretien et monte de plus en plus en intensité.

Du coup, pensées négatives (tristesse, peur, colère, frustration, jalousie, ressentiment…), baisse de la motivation, difficultés à passer à l’action, crise d’angoisse (boule au ventre, gorge serrée, difficultés à respirer, manque d’appétit ou inversement, sommeil agité…) et très grande fatigue t’accompagnent et te procurent des sensations désagréables incessantes.

Le principal conseil pour arrêter de ruminer

que je te donnerai c’est d’abord accueillir ce qui se passe en toi sans jugement et critique. OK tu penses que ceci ou cela va arriver et ça t’inquiète et te met en colère. Pourquoi ne pas le noter quelque part ce truc qui t’inquiète et t’angoisse ou qui te met en colère.

Comment faire pour arrêter de ruminer ?

Conseil N°1 : Changer de focale

Lorsque tu rumines, tu as peut-être remarqué que tu focalises d’abord sur ce qui est négatif. Si aujourd’hui, tu reçois plusieurs compliments et une remarque négative, tu vas focaliser ton attention sur cette remarque. Ainsi, tu entretiens ce qui ne va pas et en plus tu peux t’auto-punir parce que tu n’as pas fait ce qu’il fallait. Je te propose de noter ce que tu as fait de positif dans ta journée, tes réussites.

Conseil N°2 : Se regarder autrement

Pour te redonner un peu de confiance en toi car je suis certaine que tu es une personne de qualité. Je te propose de te dire une chose positive le matin. Par exemple que tu es une SUPER maman ! Ou que tu es courageuse de continuer à … alors que tu vis…

Conseil N°3 : S’ouvrir à nouveau au monde

Lorsque l’on rumine, nous avons tendance à nous replier sur nous-même, ne plus voir d’ami(e)s, ne plus faire de sport… Je te propose de donner un compliment à quelqu’un que tu aimes ou que tu apprécies : un enfant, une amie, une collègue, la boulangère de ton quartier qui fait du pain délicieux…

Conseil N°4 : Sens-tu cette délicieuse odeur de baguette fraîche ?

Moi oui ! Ici, il est difficile de trouver une bonne baguette bien fraîche et tiède. S’inscrire dans nos sensations (toucher, odeur, vues, ouïe) nous permet de quitter notre cerveau en ébullition. Et toi quelle est ta madeleine de Proust ?

Cet article : Je rumine ! Quatre conseils pour arrêter fait peut-être écho en toi. Je t’invite à me laisser un commentaire. 

Chaleureusement

expatriation impatriation demenagement

Mots clés : #Stress, #angoisse, #ruminations, #deuil, #maladie, #séparation, #divorce, #perte d’emploi #déménagement, #expatriation, #adolescence, #examens, #changement de travail, #transition de vie

Un podcast intéressant : Savez vous ruminer comme il faut ? 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Six jours pour reprendre ma respiration ! Car le changement est parfois difficile.

Sophie Nave
Sophie Nave

Bonjour, Je suis Sophie, thérapeute pour les femmes qui vivent des changements de vie, subis ou choisis. Thérapeute, hypnothérapeute et conseillère conjugale et familiale, je suis aussi maman de quatre enfants et comme toi, j’ai vécu plusieurs changements de vie.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *