Face à la difficulté quelle souris êtes-vous ?

Face à la difficultés quelle souris es-tu
C'est l'histoire de deux petites souris qui tombent dans un pot de lait. Et vous face à l'adversité, quelle souris êtes-vous ?

Face à la difficulté, nous nous comportons de deux façons différentes qui n’amène pas les mêmes résultats. Voici une histoire pour comprendre.

C’est l’histoire de deux petites souris qui tombent dans un sceau de crème. Elles battent des pattes pour essayer de nager et de s’approcher du bord. Elles battent, elles battent de longues minutes. Puis l’une d’elle dit, je n’en peux plus, tant pis j’arrête de nager. Elle coule. La seconde décide de continuer. Elle nage, nage encore de longues minutes. La crème finit pas se changer en beurre.

Parfois, face à la difficulté, nous avons envie de cesser de nager, de nous battre. Et c’est la chute, pourquoi pas la mort.

Parfois, nous cessons de nager, buvons la tasse, et l’envie de vivre est plus forte alors nous puisons dans nos réserves que nous n’aurions jamais imaginées avant, pour continuer à nager.

Parfois, nous n’avons même pas envie de cesser de nous battre, l’espoir chevillé au corps. Alors sans cesse nous nageons. Pour quoi ? Souvent, nous ne le percevons pas !

 

Des métaphores pour comprendre

Je parlerais ici de l’Espérance de chacun en la Vie, non dépendante des événements de la vie. Je te propose cette image d’ancre marine. J’aime utiliser dans mes accompagnements les métaphores ! Pour moi, l’ancre symbolise cette Espérance, instrument de survie et stabilité pour pallier les remous de la mer et les difficultés de la vie. Quelle est ton ancre à toi ? Tu pourrais en dessiner une ou choisir une image d’ancre que tu aimes. Rien que d’y penser, suffit parfois à se sentir plus en sécurité, protégée.

 

Prendre du recul ?

Cette seconde petite souris, n’est pas idiote face à la difficulté. Elle sait que, probablement, elle nage pour rien. En tout cas, c’est ce que lui laisse supposer l’instant présent lorsqu’elle nage. Ce n’est qu’avec le recul, qu’elle pourra se rendre compte qu’elle avait raison de continuer d’espérer. Elle aura ainsi appris une belle leçon de la vie.

 

L’espoir

L’espoir face à la difficulté nous invite à passer à l’action, à dire à la vie ce que nous voulons. C’est une des choses principales que j’ai retenu de l’année dernière. Qu’ai-je envie de vivre ? Quels sont mes désirs les plus profonds. Oui c’est difficile mais je VEUX ardemment ceci ou cela. Peut-être y arriverais-je ? Peut-être pas mais j’aurais appris quelque chose de cette expérience.  Et… finalement, je trouverais autre chose que je n’avais même pas imaginée. C’est un axe important de mes accompagnements.

 

Des pensées limitantes

A ton avis, pourquoi la première petite souris abandonne et pas la seconde face à la difficulté ? Je ne sais pas comme tu fonctionnes ?! Pour ma part, il m’arrive souvent de me dire que ceci ne va pas fonctionner ou que je ne vais pas arriver à cela ou que je n’ai pas de chance, ou pas telle capacité… Bref, mes pensées me limitent alors que ce n’est pas la réalité. Cette confrontation entre mes pensées et la réalité, je l’ai vécue pleinement l’année dernière. Cette lutte m’a demandée beaucoup d’énergie. C’est aussi un axe que je propose dans mes accompagnements. Etre deux pour échanger sur ce qui nous retient, aide à faire la part des choses.

Un de mes frères me faisait remarquer que j’avais l’art de rebondir. Je crois que j’ai fondamentalement j’ai choisi d’être la seconde petite souris. Et toi ?

Cette histoire nous enseigne encore bien d’autres choses comme la persévérance, le courage, la patience. Et toi, que te dit cette histoire ? Si tu le souhaites, tu peux me partager ton ancre et tes réflexions ici ou dans les commentaires.

Pour ne pas faire comme la première petite souris et abandonné, je peux t’accompagner face à la difficulté ! J’ai conçu mes accompagnements exprès pour. Si tu penses être plutôt comme la première petite souris, je t’invite à me contacter ici

Chaleureusement

expatriation impatriation demenagement

Mots clés : #comprendre, #continuer, #croire, #découragement, #espérance, #espoir, #pensées limitantes, #prendre du recul, #se battre

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Six jours pour reprendre ma respiration ! Car le changement est parfois difficile.

Sophie Nave
Sophie Nave

Bonjour, Je suis Sophie, thérapeute pour les femmes qui vivent des changements de vie, subis ou choisis. Thérapeute, hypnothérapeute et conseillère conjugale et familiale, je suis aussi maman de quatre enfants et comme toi, j’ai vécu plusieurs changements de vie.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *