Contempler pour moins résister à un événement de vie

contempler pour moins résister aux événements
Dans cet article, je te propose une solution facile mettre pour t’aider à moins résister aux changements que tu vis.

Comme je te l’annonce dans le titre de cet article , je voudrais t’inviter à contempler pour moins résister à un événement de vie ? Prête ?

Je voudrais aussi te dire qu’elle est une des stratégies efficace en gestion émotionnelle. Si tu veux découvrir d’autres stratégies, c’est par ici

Contempler c’est s’absorber dans l’observation de quelque chose ou encore regarder longuement quelque chose ou quelqu’un.

Contempler c’est engager tes cinq sens, c’est t’engager toute entière.

« Contemplation. Facile et merveilleuse, vibrante sans effort. Appui pour un possible infini virtuel, espace hors de l'espace, prothèse de ton dépassement. Sustentation délicieuse, descente, et recommencement. » Pierre Guéry

Là maintenant, prends 1 minute pour répondre à ces 6 questions :
  • Qu’as-tu contemplé dernièrement ?
  • Qu’est-ce que cela t’a-t’il apporté ?
  • Qu’est ce qui a déclenché cette contemplation ?
  • Quelles émotions as-tu ressenti ?
  • Le fais-tu souvent ?

Comtempler : ce n'est pas naturel !

C’est vrai que contempler n’est pas quelque chose de naturel et spontané sauf dans des situations propices à la contemplation comme les paysages de montagne, un lac, la mer et l’écume de ses vagues, la forme des nuages … Cela te fait vibrer, te donne la chair de poule. Le temps ralentit tout en passant à vive allure.

Paradoxe de la situation et pourtant… Je t’assure que contempler permet de moins résister aux événements de vie

D’autres situations invitent moins à la contemplation et lorsque tu vis quelque chose qui te met en tension tu y prêtes encore moins attention. Alors s’arrêter pour contempler demande encore une fois, un effort, de l’énergie. Et puis tu n’as pas le temps pour ça, tu as trop de choses à faire. Je t’invite à ne pas confondre ralentissement et contemplation. Mais encore, tu dois faire face à ce passage, mettre en place des choses pour ne plus subir. Là encore, il est facile de confondre passivité et contemplation.

S’émerveiller ! Savourer pour mieux contempler

S’émerveiller ! Savourer du regard une scène, une lumière, savourer un bruit, une odeur… qu’importe. Noël peut être propice à cette contemplation. Laisses-toi toucher par les lumières, les yeux émerveillés des enfants, les décorations, les signes d’amitié…

Contempler c’est t’offrir la possibilité d’être transportée au-delà…

Contempler c’est t’offrir une prise de recul ou de hauteur qui permettent l’émergence d’autres possibles.

Contempler c’est t’offrir un STOP qui te permet de te libérer de tes émotions négatives, de goûter à quelques minutes de sérénité et de calme dans la tempête que tu traverses. Cœur et corps ralentissent, stress et angoisses diminuent, pensées et soucis se raréfient.

Contempler c’est t’offrir plus de lenteur, de silence dans la tourmente qui t’invite à lâcher-prise.

Contempler c’est t’offrir la célébration du moment présent pour te recentrer sur ce qui t’es essentiel.

Contempler c’est t’offrir de la détente pour mieux dormir, te reposer et avoir plus d’énergie pour passer ce passage de vie.

Contempler c’est t’offrir de la JOIE, du bonheur qui te permet de retrouver le goût de la vie.

Ton corps, ton cerveau enregistrent qu’ils ne sont plus en réaction, en résistance face à quelque chose et qu’ils peuvent baisser temporairement la garde. La contemplation peut te donner le sentiment d’avoir une prise sur le temps que tu vis et donc la Vie. Tu sors alors de cette tempête qui te ballote dans tous les sens. Tu arriveras mieux à t’organiser, prioriser les choses essentielles.

"Qui s'assied au fond d'un puits, pour contempler le ciel, le trouvera petit." Goethe

Enfin, contempler permet de faire le point, d’analyser ce que tu vis. Tu pourrais envisager de regarder ce que tu as déjà reçu de positif avec ce changement de vie pour lequel tu résistes. Mais Gide le dit bien mieux que moi : « C’est un art de contempler ce que les ans nous apportent plutôt que ce dont ils nous privent. »

La contemplation permet de regarder ce que nous vivons sans jugement ni analyse, de sortir du pourquoi pour essayer de faire avec. Il est extrêmement difficile de répondre au pourquoi surtout pour certains passages de vie qui mettent à mal le sens de notre existence.

Alors là maintenant ? Pourquoi ne pas contempler ?

Alors là maintenant que pourrais-tu mettre en place pour contempler ? Quelque chose de simple, facile que tu pourrais faire plusieurs fois dans la semaine.

J’aime beaucoup marcher et lorsque je me promène dans ma ville, j’aime regarder les graffs sur les murs. Il y a de vrais chefs d’œuvre de rue. Parfois, je les photographie, mais pas toujours, pour avoir envie d’y revenir les savourer avec tous mes sens. Identiques, ils ne le sont jamais car la lumière est différente, le moment est différent, mes émotions sont différentes, mes pensées aussi.

Si cet article fait résonnance en toi, et que tu te dis que c’est vraiment difficile de mettre tout cela en place toute seule, je te propose de me contacter

En tout cas de ne pas rester seule face à toutes ces difficultés que tu traverses. 

Chaleureusement

Résistances aux changements

Mots clés : #contempler, #graffs, #marcher, #prendre soin de soi, #regarder, #photographier, #faire le point #analyser, #résistance, #réactions, #prise sur le temps, #contrôle, #joie, #détente, #célébration, #lenteur, #libération, #sérénité, #prise de recul, #observation

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Six jours pour reprendre ma respiration ! Car le changement est parfois difficile.

Sophie Nave
Sophie Nave

Bonjour, Je suis Sophie, thérapeute pour les femmes qui vivent des changements de vie, subis ou choisis. Thérapeute, hypnothérapeute et conseillère conjugale et familiale, je suis aussi maman de quatre enfants et comme toi, j’ai vécu plusieurs changements de vie.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *