Difficile mais pas impossible

difficile mais pas impossible

Il était une fois un village entièrement peuplé d’aveugles.

Changer de regard c’est difficile mais pas impossible ! Ah bon ! Aurais-je envie de vous répondre. Et pourtant cette histoire d’aveugles et d’éléphant laisse entendre autre chose. 

Un colporteur informa les habitants qu’un prince, venu de loin, traversait la contrée à dos d’éléphant. « Qu’est-ce qu’un éléphant ? » demandèrent les aveugles. Il n’y en avait pas dans les parages, et ils n’avaient jamais entendu parler de cet animal-là.

Le colporteur leur dit qu’il s’agissait d’une bête gigantesque, en tout point extraordinaire. Il piqua si bien leur curiosité que les aveugles voulurent tous approcher l’éléphant pour s’en faire une idée personnelle. Tous, c’était beaucoup trop. Par conséquent, on décida d’envoyer une délégation de trois personnes, que le prince voyageur reçut de bonne grâce. Il autorisa les représentants du village à palper son éléphant à loisir. Ils palpèrent donc, remercièrent et rentrèrent chez eux.

Aussitôt, ils furent entourés et assaillis de questions par les autres villageois.

« C’est un animal qui ressemble à un tapis rugueux battu par le vent sur une corde à linge », dit un aveugle qui n’avait touché que l’oreille.

« Pas du tout, dit celui qui n’avait tâté que la trompe, c’est une sorte de serpent très épais, très nerveux, à tête poilue et humide. »

« Comment donc ! s’indigna le troisième, qui n’avait palpé que la patte, c’est une bête épaisse et calme comme un arbre. »

« Entendez-vous ! » demandèrent les villageois.

Loin de s’entendre, les trois aveugles en vinrent aux mains, chacun prétendant avoir raison. Les autres prirent parti et la querelle tourna à l’affrontement général.

Changer de regard ?! C’est difficile mais pas impossible ! Certes il faut batailler contre soi-même… 

Quand tout le monde fut las de donner et de recevoir des coups, un sage proposa d’envoyer une autre délégation, plus nombreuse, formée de personnes choisies pour leur intelligence, et qui prendraient le soin de demander au prince lui-même une description de sa monture – car les aveugles, se souvenant des paroles du colporteur, doutaient que l’on puisse voyager à dos de tapis, à dos de serpent ou à dos d’arbre.

Il fallut plusieurs jours pour se mettre d’accord sur la composition de cette nouvelle ambassade. Lorsqu’elle arriva, le prince avait levé le camp.

Je ne sais pas vous, mais il m'est parfois très difficile de changer mon regard sur une situation ou d'accepter que l'autre puisse voir les choses autrement.

C’est vrai que c’est difficile mais pas impossible. 

Si pour vous c’est difficile de changer votre regard, voici déjà quelques explications sur ce que vous vivez.

Ensuite vous pouvez aussi vous interroger sur votre positionnement sur ce que vous vivez. Ici je t’explique

Et là, je te partage une astuce pour prendre un peu de distance 

Laissez nous un commentaire pour nous dire ce qu’évoque pour vous cette histoire.

Bon cheminement

Chaleureusement

expatriation impatriation demenagement

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Six jours pour reprendre ma respiration ! Car le changement est parfois difficile.

Sophie Nave
Sophie Nave

Bonjour, Je suis Sophie, thérapeute pour les femmes qui vivent des changements de vie, subis ou choisis. Thérapeute, hypnothérapeute et conseillère conjugale et familiale, je suis aussi maman de quatre enfants et comme toi, j’ai vécu plusieurs changements de vie.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *